Définitions

Depuis son apparition, l'ostéopathie a beaucoup évolué puisque les successeurs de Still ont continué à la développer en prenant parfois des chemins divergeant des idées initiales.

De nos jours, il existe différentes manières de pratiquer l'ostéopathie et donc différentes définitions mais tout le monde s'accorde à dire que l'ostéopathie vise à restaurer l'équilibre perdu suite à une dysfonction et permettre au corps de refonctionner normalement. Pour ce faire, l'ostéopathe utilisera diverses techniques manuelles. Ces différentes techniques concourent toutes au même but : optimiser le mouvement et le bien-être.

Pascal Evrard, ostéopathe équin définit l’ostéopathie comme suit :

C’est par le mouvement que l’être vivant va se caractériser et c’est par l’équilibre entre tous ces mouvements que l’on va définir l’état de santé de l’être vivant. L’ostéopathie aura donc pour rôle de rétablir les équilibres perturbés du corps vivant sur tous les plans fonctionnels en restaurant les mobilités de tous les tissus. Son rôle consistera donc à vérifier si toutes les structures bougent de façon optimale. Bien plus que leur forme, c’est la manière dont vivent les articulations et tissus qui intéressent les ostéopathes.


« La vie, c’est le mouvement ! » Partant de ce principe, l’objectif de l’ostéopathe est de maintenir et/ou de restaurer la mobilité d’une ou de plusieurs structures afin de permettre le meilleur fonctionnement possible de tout l’organisme. Par l’intermédiaire de ses diverses manipulations, l’ostéopathe donne une stimulation nécessaire pour permettre à l’organisme de retrouver un équilibre sain entre tous les systèmes composant le corps »

Pascal Evrard, ostéopathe diplômé, directeur de l’International School of Osteopathy