Le fondateur de l’ostéopathie : A.T. Still

Il n’est pas possible d’aborder l’ostéopathie sans parler de son fondateur, Andrew Taylor STILL car ce sont principalement ses expériences de vie qui l’ont conduit à développer l’ostéopathie.

fondateur1
Médecin au 19ème siècle, Still s’interrogea longuement sur la médecine de l’époque suite à des expériences douloureuses. L’observation des méthodes empiriques des Indiens et ses recherches l’amenèrent à trouver une autre manière de soulager les maux et finalement, à développer l’osté
opathie.

Né aux USA en 1828, période des pionniers et de la découverte de l’Ouest américain, il vécut son enfance dans le Missouri avec son père, pasteur méthodiste et médecin à ses heures. Dans ce coin rural, formé à la vie de pionnier et aux travaux de la ferme, il assistait régulièrement son père dans l’exercice de la médecine et apprit des notions de médecine indienne en côtoyant les Indiens des réserves proches.

En 1849, Il se maria et s’installa dans le Missouri. Il exerça à la fois la profession de fermier et de médecin mais petit à petit, la médecine devint prioritaire.

Au début des années 1860, il se forma dans une école de médecine et de chirurgie.

Sa première femme mourrut et lui laissa 3 enfants en bas âges ; il se remaria et eut d'autres enfants

Lors de la guerre de Sécession (1861-1865), il fut sollicité en tant que chirurgien dans l’armée de l’union et opéra dans des conditions très rudimentaires.

En 1864, Still perdit 3 de ses enfants suite à une épidémie de méningite cérébro-spinal. Très affecté par ces décès, il est petit à petit convaincu que les traitements médicaux de son époque sont inefficaces, voire dangereux.

Sa formation de chirurgien et les nombreuses dissections qu’il effectua lui permirent d’avoir de grandes connaissances au niveau anatomique. En plus, il développa une grande sensibilité manuelle.

fondateur2


Pour Still, l’hygiène et la nutrition étaient très importantes.
Son but était de garder les gens en bonne santé afin d’éviter d’avoir à les soigner une fois la maladie déclarée. A noter que ce concept est fondamental dans la philosophie de médecine chinoise.

Still se demandait pourquoi une personne était soudain dans l'incapacité de réagir aux agressions extérieures et/ou intérieures

Il se tourna donc vers d’autres médecines et se dirigea dans ce qu’il appela « une nouvelle voie ».

Ses différentes interrogations, ses expériences de vie et ses recherches lui permirent de parler officiellement de l’ostéopathie en 1874.

En 1892, il reçut l’autorisation de créer « The American School of Osteopathy » dans le Missouri, école dans laquelle on trouvait un enseignement sur l’ostéopathie et un centre de soin.

Par la suite, d’autres écoles virent le jour à travers les USA mais dans certaines, les principes de base n’étaient pas appliqués, ce qui contribuera au déclin rapide de l’ostéopathie aux USA.
Still fut victime d'une crise cardiaque en 1914 dont il ne se remit jamais et mourrut en 1917.

Certains de ses élèves d’origine anglaise, revinrent sur le vieux continent avec cette nouvelle médecine et c’est de cette manière que l’ostéopathie se développa en Europe.
fondateur3

 

Images correspondant à Andrew Taylor Still sur le moteur de recherche Google

Au début des années 1860, il se forma dans une école de médecine et de chirurgie.